AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 - Entre deux répétitions. (ft. Lucille)

Aller en bas 
AuteurMessage
Valentina Luiz
FANTASTICADMIN
A crown for clowns.

Valentina Luiz

Crédits : Moi-même (a)
Messages : 465
Age : 24
Coup de coeur : La scène !
Humeur : Insupportable ...
Nationalité : Espagnole

SOYONS FOUS.
Relations & Affinités:
Disponibilité: disponible pour un rp'

- Entre deux répétitions. (ft. Lucille) Empty
MessageSujet: - Entre deux répétitions. (ft. Lucille)   - Entre deux répétitions. (ft. Lucille) EmptyLun 20 Avr - 16:13

    « Un peu d’attention, tout le monde ! On reprend ! Parce que cette choré doit être prête pour ce soir, dois-je vous le rappeler ? Vous dansez, ce soir, mesdemoiselles ! Un peu de nerf ! »
    Depuis sept heures du matin, le même refrain entonné sans cesse par Monsieur Sieglar, le chorégraphe, ou l’homme qui se croyait capable de diriger une troupe de filles qui se fichaient pas mal de lui. Ce Sieglar était motivé, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais malgré toute la bonne volonté du monde, il apparaissait clairement qu’il n’arriverait jamais à se faire écouter outre-mesure. Ses remontrances étaient plus fatiguantes qu’autre chose, avec sa petite voix nasillarde et son mètre cinquante. Il détonnait dans cette sphère, comme détonnerait un moineau dans une cage aux fauves. Lui était le moineau, les courtisanes étaient les fauves. Charmante métaphore, non ? Peu flatteuse à l’égard des danseuses, certes.
    Valentina se trouvait dans un coin de la scène, tapotant impatiemment une chaise de ses ongles vernis rouge cerise, observant ce spectacle d’un œil amusé. Sieglar n’avait encore rien compris au fonctionnement de ces danseuses … Valentina, elle, savait détenir l’information salvatrice. Cependant, elle décida de le laisser se battre dans le vide encore un peu. Cette image valait bien toutes les chorégraphies du monde …

    « Sieglar devrait se convertir en clown. » Glissa-t-elle discrètement à la collègue installée à côté d’elle. Les plus jeunes, elles, étaient en plein débat sur leurs costumes. Pas assez ci, pas assez ça … Ah, la jeunesse. Valentina avait été comme cela, elle aussi. Mais maintenant elle se devait de maintenir un semblant d’ordre, en tant que l’une des doyennes.

    « Les filles, ça vous dirait de reprendre ? »Gronda-t-elle avec son ton le plus impatient. Brusquement, les jeunettes se retournèrent vers elle et répondirent en chœur, tout miel :
    « Oui, Valentina. On allait s’y remettre. »
    « Allez-y, Sieglar. »

    Il était maintenant seize heures. C’était la fin de la répétition. Les jeunes bavardes sortaient toutes de scène en riant, et hurlant de joie. On entendait parfois des éclats de voix : « Pff, ce Sieglar ! Il ne se rend pas compte du temps de travail qu’il nous impose ! » Valentina fit rouler ses yeux de haut en bas. Revenue dans sa loge, elle enfila une robe plus simple que son costume à plumes, et décida d’aller faire un tour avant la représentation. Son choix était tout vu : le bistrot des moulins. Elle aurait pu rester à La Fée, mais l’envie n’y était pas. La belle Espagnole avait envie de changer un peu d’univers. Elle arriva donc dans ledit bistrot, commanda un café, et alla s’asseoir en terrasse. Comme d’habitude, elle avait droit aux regards méprisants des femmes, aux yeux attirés des hommes, et à l’indifférence de ce qu’il reste, c’est à dire les chiens, les chats et les moineaux comme Sieglar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://la-fee-verte.forumactif.org
Lucille Delamer
SyllaUn écrivain déluré.
Lucille Delamer

Crédits : (c) Elow'
Messages : 24
Age : 25
Nationalité : Française.

SOYONS FOUS.
Relations & Affinités:
Disponibilité: disponible pour un rp'

- Entre deux répétitions. (ft. Lucille) Empty
MessageSujet: Re: - Entre deux répétitions. (ft. Lucille)   - Entre deux répétitions. (ft. Lucille) EmptyLun 20 Avr - 19:07

    « Un verre d'absinthe, s'il vous plait. »

    Lucille s'était levée de bonne heure aujourd'hui, elle devait commencer un nouveau roman dont elle avait eu l'idée de son contenu la veille.
    Elle avait lutté, c'est vrai pour arriver à avoir une tête potable pour sortir. Elle n'avait dormi que quelques heures & avaient de grosses cernes sous les yeux.
    Pour arriver à aligner deux mots sur une feuille blanche voilà sa solution : l'absinthe. L'endroit le plus approprié pour en trouver était le bar de la fée verte. Elle s'y était rendue vers les neuf heures. Malheureusement ça faisait bien une demi heure qu'elle avait passé sa commande, mais celle-ci n'était toujours pas arrivée devant son nez, ou plutôt sa bouche.
    Une heure plus tard. Lucille en eu tellement marre qu'elle décida de quitter le bar, bien sûr elle reviendrait. Mais là, elle avait bien trop attendu & son inspiration allait et revenait sans cesse, alors quand elle était là, il valait mieux en profiter. Elle savait que le bistrot de la rue Lepic était plutôt chaleureux alors elle décida d'y aller de façon à se faire servir dans de brefs délais.
    Elle marcha au moins un quart d'heures, regardant les mouches voler, ou les couples se balader, des enfants jouaient dans les rues. Il faisait beau, tout le monde en profitait.
    Une fois arrivée au bistrot, elle vit qu'une foule s'y était rassemblée, peut-être que ces personnes aussi avait fait comme elle, déçues du service du bar de la fée verte, ils avaient tous finis par atterrir au bistrot.
    Mais elle se rendit vite compte qu'il n'y avait que des habitués ! Ils étaient tous les uns avec les autres, rassemblés au bar, ou autour d'une table.
    Lucille traversa la pièce sous le regard de toutes les personnes dans la pièce, sûrement que les invités n'étaient pas les bienvenus ou alors c'est qu'il n'avait pas l'air très sympathiques. Lucille, comme d'habitude, resta digne & traversa la salle en mettant toute l'indifférence qu'elle leur portait dans son attitude.
    Elle arriva sur la terrasse & elle aperçut une demoiselle de son âge ou peut-être plus âgée. Malheureusement, il n'y avait plus un table de libre & tout les gens sur la terrasse avaient la même attitude qu'à l'intérieur alors faisant mine de connaître la jeune femme, elle s'assit à sa table sans lui demander son autorisation.

    « Salut ! Ça va ?» Dit-elle en criant quasiment de façon à montrer qu'elle la connaissait.

    Tout le monde tourna la tête, et reprit sa conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://help-forever.creazaforum.com
 
- Entre deux répétitions. (ft. Lucille)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pique nique entre deux chemins...
» Causette entre deux pages du roman qu'est la vie [PV Hayley York]
» Entre deux contrats ~ Sujets d'un tueur à gage
» Entre deux Tzinpafs [PV]
» Haânkhès Rhadamante - En Orient, tout ne peut être que clair entre deux êtres [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA FEE VERTE •• L'amour, c'est l'oxygène ! :: « MONTMARTRE. » :: • Rue Lepic. :: bistrot des moulins-
Sauter vers: